Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques et éducatives > Les petites bêtes du jardin > La cétoine dorée, un insecte à protéger.

La cétoine dorée, un insecte à protéger.

Les petites bêtes du jardin, La biodiversité au jardin

La cétoine dorée est un insecte de la famille des coléoptères. On la rencontre fréquemment dans les jardins au printemps. Elle affectionne les fleurs en ombelles comme le sureau, la grande berce et aussi les roses. C’est un insecte inoffensif pour le jardinier et le jardin. Dans le grand mouvement de maintien de la biodiversité, elle fait partie des animaux à protéger.

Elle est très facile à identifier même si on n’est pas spécialiste des insectes. Elle mesure entre 13 et 20 mm et a une belle couleur métallisée allant du vert au cuivré, voire violet ou noir. Comme tous les insectes elle a évidemment 6 pattes. Elle possède une double paire d’ailes : deux ailes vertes et deux ailes translucides.

Voilà un beau spécimen posé sur une fleur de grande berce :

Dans votre jardin vous pouvez également rencontrer la larve de la cétoine. Là c’est plus compliqué pour l’identifier car on peut la confondre avec la larve du hanneton. Cette dernière est aussi appelée ver blanc. Les jardiniers ne l’aiment pas beaucoup car elle mange les racines de plantes comme par exemple la salade.

La larve de la cétoine dorée est inoffensive. Elle mange les matières en décomposition comme le bois mort ou le compost. C’est d’ailleurs là que vous allez peut-être la voir. Elle ressemble à ça :

Elle est très dodue et a de toutes petites pattes.

Et voici à quoi ressemble le ver blanc, la larve du hanneton :

Ses pattes sont beaucoup plus longues.

Donc,  lorsque vous tombez sur la larve de la cétoine dorée, par exemple en vidant le compost ou en rempotant des plantes, déplacez-la. Elle va s’enterrer et continuer sa vie pour se transformer en un magnifique insecte.