Vous êtes ici : Accueil > Activité (ré)créatives > Conseils de jardinage > Les principales variétés de bulbes d’été

Les principales variétés de bulbes d’été

Conseils de jardinage

Les principales variétés sont les majestueux lis, les généreux dahlias, les très florifères glaïeuls, les bégonias tubéreux et pleins d’autres (renoncules, cannas etc). Leur floraison s’échelonne du mois de juin jusqu’aux gelées.

Le lis (ou lys)

le lisLe bulbe d’été le plus noble est incontestablement le lis. Que de plus majestueux que la fleur du lis ! Citons pour exemple le lis longiflorum au blanc très pur. Ses fleurs en forme de trompette, s’épanouissent de juin à juillet avec un parfum très agréable.

Les lis n’aiment pas être déplacés. C’est pratique pour le jardinier, il n’a pas besoin de déterrer les lis pour l’hiver.

En revanche, le lis étant très gourmand en éléments nutritifs, il convient de lui faire des apports de compost ou de fumier.

Idéalement on peut pailler le sol avec des feuilles décomposées.

Pour bien fleurir, les lis ont besoin de suffisamment d’ensoleillement.

Le bégonia tubéreux

bégonia tubéreuxLe bégonia tubéreux par opposition au bégonia annuel, fait également parti des bulbes à floraison estivale. Il se présente sous la forme d’un tubercule aplati plus ou moins gros, avec une face concave qui constitue le dessus du bulbe.

Ces bégonias présentent une très large palette de fleurs ( simples ou doubles) aux couleurs chatoyantes.

La particularité des bégonias est une mise en végétation très lente, du coup il devient intéressant pour gagner du temps et profiter des fleurs plus tôt, de « hâter » la mise en culture.

Il s’agit tout simplement de mettre les tubercules dans une caissette remplie d’un mélange de terreau et de sable. Il suffit de les enterrer juste un peu, en mettant le côté concave vers le haut. Il faudra placer cette caissette près d’une fenêtre à l’intérieur du logement. Après quelques semaines, la première végétation apparaît et lorsque les gelées ne sont plus à craindre, on peut directement replanter les tubercules en pleine terre dans un coin ombragé ou dans des potées à l’abri du soleil.

Les bégonias fleurissent de juillet aux premières gelées. Ce sont des plantes gourmandes en eau, il ne faudra pas négliger leur arrosage.

Les tubercules s’arrachent aux premières gelées, On les conserve à l’abri du gel pour les replanter au printemps suivant.

Le glaïeul

Le glaïeulFleur à couper par excellence, le glaïeul compte parmi les bulbes à floraison estivale. A part le bleu, tous les coloris sont possibles chez les glaïeuls. Elle a indubitablement un style années 70 très à la mode en ce moment.

C’est une fleur de culture extrêmement facile. Plus le bulbe est gros, plus la production de fleurs sera importante. Les bulbes de plus petit calibre sont parfaits pour garnir les massifs à fleurs.

Les bulbes se plantent à partir de mars-avril et ceci jusqu’en juillet. Du coup, la floraison s’échelonnera de juin jusqu’à l’automne. Il faut couper régulièrement les fleurs fanées. Pour permettre au bulbe de se régénérer on doit lui laisser le feuillage. Ceci est valable pour tous les bulbes. Seulement lorsque le feuillage est fané, on pourra le couper et ensuite arracher les bulbes pour les conserver à l’abri pendant l’hiver.

Le dahlia

Le dahliaLe dahliaLes dahlias sont parmi les bulbes d’été les plus connus. Il ne s’agit pas d’un bulbe classique mais d’un tubercule aussi appelé « patate ». Autrefois cantonnés dans le potager, où ils apportaient une touche de couleurs appréciable, ils sont aujourd’hui largement utilisés dans les massifs à fleurs. Ce sont des bulbes faciles à cultiver qui ne devraient manquer dans aucun jardin. La très riche palette de couleurs est l’atout majeur des dahlias, en plus il existe pleines de formes et de tailles différentes. Les fleurs de dahlias tiennent extrêmement bien en vase.

Comme pour les bégonias, on peut avancer la floraison en plantant les tubercules dans une caissette remplie de sable et de terreau. Lorsque les fortes gelées ne sont plus à craindre, on plantera les tubercules dans une terre bien enrichie en fumier à 15 cm de profondeur ( les anciennes tiges peuvent être en affleurement). Une fois que la végétation est partie, il est utile de pailler autour des pieds de dahlias pour garder la fraîcheur au sol.

On profitera des fleurs jusqu’aux gelées, moment où on doit, soit protéger les souches avec un épais paillage de feuilles ou du carton. Mais dans les régions au hivers rudes et humides, il vaut mieux arracher les tubercules et les mettre à l’abri pour l’année suivante.

La renoncule

La renonculeLa renonculeLes renoncules avec leurs multiples pétales sont de très jolies fleurs à couper. Elles peuvent être plantées en automne ou au printemps pour fleurir entre avril et juin.

Ce ne sont pas des plantes à bulbe à proprement parlé, mais leur rhizome charnu s’appelle une « griffe ».

Le rhizome étant souvent très dure, il faut le faire tremper dans l’eau pendant 12-24 heures avant la plantation. La griffe se plante avec les pointes vers le bas à une profondeur d’environ 5 cm.

La renoncule n’a pas beaucoup d’exigence en terme d’entretien. Il faut régulièrement couper les fleurs fanées. Les griffes peuvent rester en place pendant l’hiver à condition de les protéger avec un paillage de feuilles. Les fleurs de renoncules sont si jolies qu’il serait dommage de s’en priver dans le jardin.

Les cannas

Les cannasLes cannas à la végétation exubérante constituent un élément de décoration de choix dans les massifs à fleurs de nos jardins. A croissance rapide, ils atteignent jusqu’à 1,50 m pour les variétés hautes, les variétés naines font jusqu’à 1 m de hauteur. Les fleurs aux couleurs très vives se renouvellent sans cesse.

Les variétés hautes permettent de garnir les fonds de massifs et les variétés naines se planteront avantageusement au milieu des massifs. Les deux variétés donneront du relief.

Les rhizomes des cannas se plantent dans une terre de jardin riche à une exposition ensoleillée et chaude. Il est intéressant de pailler les jeunes pousses pour garder la fraîcheur du sol. Les cannas apprécient des arrosages réguliers pendant les périodes sèches.

En automne, il faudra mettre les rhizomes à l’abri du gel.